Savez-vous comment viennent les bébés?

Posted on

Savez-vous comment viennent les bébés?

Reading Time: 2 minutes

Je vous fais une révélation, les bébés sont apportés par les cigognes. En fait, c’est ce qu’on raconte aux enfants. Pour être plus sérieux, cette histoire de cigogne permet de revenir sur 2 notions qui sont parfois confondues. Avant d’aborder ces 2 notions, savez-vous d’où vient cette histoire selon laquelle les cigognes apporteraient dans les familles, les enfants désirés. C’est tout simple: les cigognes nichent prioritairement en campagne et plus spécifiquement au-dessus des maisons ayant des enfants. Il y a donc un lien entre présence d’enfants dans une maison et présence de cigognes, il s’agit donc d’une corrélation. Ainsi deux événements sont corrélés si l’on observe une dépendance, une relation entre les deux.
Les cigognes recherchent la chaleur afin de nicher et cette chaleur, elles la retrouvent au-dessous des maisons avec des enfants. Pendant les périodes de froid, en Europe bien sûr, il est naturel de mettre plus de bois dans les cheminées et de chauffer un peu plus les maisons à cause des enfants. La chaleur qui sort des cheminées est plus importante que la chaleur des maisons avec uniquement des adultes. C’est donc la chaleur abondante qui est la cause de la présence des nids de cigognes. Ici on parle alors de causalité ou lien de causalité.
Cette subtilité nous fait confondre parfois et même trop souvent corrélation et causalité.

C’est cette même confusion qui a fait dire à plusieurs que dormir avec des chaussures causait des céphalées. Cette assertion est très spirituelle et tous ceux qui ont déjà participé à des parties de beuverie comprendront que se retrouver au lit avec des chaussures sous-entend que la personne concernée était dans un état d’ébriété assez avancé. Et qui dit ébriété dit céphalée au reveil au petit matin.

Enfin pour terminer, au cas où vous ne l’auriez pas compris, l’expression effet cigogne est imagée et humoristique même si c’est l’expression la plus utilisée. Le véritable nom donné pour désigner ce erreur de raisonnement est “Cum hoc ergo propter hoc“, une expression latine qui signifie : “avec ceci, donc à cause de ceci“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *