LE WANYUGO, LA SYMBOLIQUE DE LA CONNAISSANCE

Posted on

LE WANYUGO, LA SYMBOLIQUE DE LA CONNAISSANCE

Reading Time: 4 minutes

Je l’avais vu à l’Université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody à Abidjan et il m’avait toujours intrigué.
Qu’est ce qu’il faisait là? Nul n’avait su me répondre. Puis des violences avaient éclaté et endeuillé l’université ivoirienne. Des affrontements entre membres de syndicats estudiantins qui réglaient leurs comptes… à la machette avaient occasionné des morts et des blessés. Et puisqu’il faut toujours une cause mystique ou spirituelle à des morts en Côte d’Ivoire, il fut désigné comme étant la cause de cette violence. Par “IL”, j’entends le masque qui trône à l’entrée de l’université. Plusieurs avaient allégué qu’il s’agissait d’un masque “Guerrier” du nord de la Côte d’Ivoire dont les pouvoirs mystiques avaient poussé les jeunes étudiants à s’affronter.

Il est parfois trop facile de se réfugier derrière des théories irrationnelles. Elles ont l’avantage d’éviter de pousser loin la réflexion et chercher à comprendre. De mon côté, il fallait que je comprenne sa signification et la raison qui motivait sa présence à l’entrée de ce temple du savoir. 

Après plusieurs mois de recherche, j’avais enfin trouvé des réponses que j’ai eu bien du mal à consolider. En voici les principales significations :
Ces masques, puisqu’il y a plusieurs, sont de représentations animales volontairement effrayantes avec des crocs toujours bien visibles. Lorsqu’on les voit de près, ils sont terrifiants : une mâchoire de crocodile, des cornes, au sommet, pour certains, deux caméléons qui seraient les premiers êtres vivants venus sur terre pour fouler la boue originelle, tiennent une cupule destinée à recevoir une substance.

Originaire du nord de la Côte d’ivoire, ces masques sont les KPONYUGO, des masques-heaumes zoomorphes qu’on enfonce profondément jusqu’aux épaules des porteurs. Ces porteurs-danseurs s’appliquent ensuite dans une chorégraphie précise au cours de rites funéraires afin de chasser l’âme du défunt de la terre des vivants pour que son esprit ne soit pas errant à tout jamais.

Ces masques KPONYUGO se subdivisent en plusieurs sous-groupes dont font partie les masques WANYUGO et KOROBLA.
Les masques Wanyugo sont des masques bicéphales avec des têtes opposées tandis que les Korobla sont des masques-heaumes avec une tête unique. Ils se ressemblent mais seul le masque Wanyugo, selon ce qui se dit, peut être utilisé par un individu isolé, à des fins maléfiques. Le Wanyugo signifierait « le visage de celui qui lance les maléfiques/sorts »

Le masque est nommé Wanyugo, tandis que le danseur qui le porte, avec tous ses « atours », est appelé Wao dont le pluriel est Wabele ou Wambele. Ce masque intervient lors de funérailles, sur les sentiers, les pistes, pour chasser les maléfices, éradiquer les sortilèges, mais il peut aussi être lui-même auteur de sorts. Un tel masque, lors d’une cérémonie, a pour dessein d’effrayer, surtout lorsqu’il apparaît la nuit, parmi les torches que brandissent ses comparses. Lors de ces manifestations, le porteur tournoie sur lui-même, en une sorte de rotation étourdissante qui vise à mettre les membres du village en confrontation.

Mask (Wanyuga), Helmet, Janus-Faced Wood-Sculpture Cote d’Ivoire, Senufo Wood,

Pour comprendre l’importance du masque Wanyugo, il faut aussi savoir que la société Sénoufo fonctionne selon des rites séculaires dont la connaissance est un des piliers. Pour devenir un homme et gagner le droit de s’exprimer en société, un jeune garçon Sénoufo devra suivre les trois (3) étapes du rituel du “Poro“, un système initiatique pratiqué dans le nord de la Côte d’Ivoire. Cette initiation concerne les garçons à 3 différentes étapes de leur vie: A 7 ans, à 14 ans et à 21 ans. Tout se passe dans le bois sacré; d’abord la circoncision puis l’art d’utiliser les plantes médicinales et la dernière étape, celle de la vérification des connaissances acquises qui est  complétée par l’apprentissage de la guerre et de l’auto-défense et la manière de tenir un foyer.
A chacune des ces étapes, le Wao, l’homme qui revêt le masque l’accompagne et a le pouvoir de sanctionner tout comportement inapproprié de l’initié. Également qualifié de “masque de la connaissance“, le Wao ne quitte pas le bois sacré, sauf pour enterrer des initiés de haut rang et pour accompagner au village ceux qui ont terminé le cycle d’apprentissage avec succès.

Quelques symboliques

Le fait de posséder deux têtes qui regardent vers l’avant et vers l’arrière signifie que l’on ne peut rien lui dissimuler. Il s’associe à tout un ensemble de personnages symboliques de culte, tels la Katiélo, la déesse mère qui prend soin des néophytes dans le bois sacré; le Calao, oiseau qui représente par des attributs physiques, la vie de l’initié rentré sans connaissance et ressorti sachant.

Les masques-heaumes à deux gueules opposées interviennent dans plusieurs cultes du centre et du nord de la Côte d’Ivoire, chez les Wan, les Mona, les Malinké de la région de Mankono (appelés Koyaga) et, ce qui est moins connu, les Yohure.

Wanyugo – Université de Cocody, Abidjan

Et c’est parce qu’il symbolise la connaissance et qu’il accompagne l’initié rentré sans connaissance et sorti sachant que le 1er président de la Côte d’Ivoire en a fait le logo de l’Université et le symbole du savoir.

Sources :

https://levoyageducalao.com/abidjan/musee-des-civilisations-de-cote-divoire/

https://www.podcastjournal.net/Cote-d-Ivoire-ce-que-revele-le-logo-de-l-universite-Felix-Houphouet-Boigny_a26223.html

https://www.podcastjournal.net/Cote-d-Ivoire-ce-que-revele-le-logo-de-l-universite-Felix-Houphouet-Boigny_a26223.html

https://www.dapper.fr/art/masque-wanyugo/

https://detoursdesmondes.typepad.com/dtours_des_mondes/2006/01/les_masques_zoo.html

https://www.galerie-art-africain.com/art-africain/Masque-Africain/Masque-Wanyugo-Senoufo/33

https://www.musee-barbier-mueller.org/collections/collections/afrique/masques-africains/article/masque-heaume-bicephale?lang=fr

https://www.metmuseum.org/toah/images/hb/hb_1978.412.311.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *